Actualité 
    Le Club 
  L'Esprit du Karaté 
    Le Cours Enfant 
    Le Cours Adulte 
    La Self Défense 
    Le Kobudo 
    Les Grades 
    Lees Résultats 2004/05 
    La Compétition 
    Bibliographie 
    Photos de Conflans  
    Photos de St Germain
    Téléchargement 
    Les horaires des cours!
 

   Nos Stages 2004/2005

    Contact 
l'Esprit du Karaté
 

La tête et le corps
 

  Le Karaté-do est un Budo. Il s'agit en effet d'une discipline guerrière du corps et de l'esprit où l'efficacité ne peut être atteinte que par l'association étroite des deux.

  Le préfixe "bu" signifie, en japonais, l'ensemble des techniques martiales et le suffixe " do" désigne la voie, celle qui mène à la maîtrise de soi par le travail conjoint du corps et de l'esprit.

  L'esprit du Budo est directement issu des samouraïs et constitue une véritable éthique inspirée de la philosophie religieuse du Shintoïsme, du Confucianisme et du Zen. L'esprit Budo, outre les qualités intrinsèquement guerrières qu'il exigeait, requérait de ses adeptes qu'ils fassent preuve d'une recherche constante de la perfection.

 
   
 
Le Karaté-do est un Art Martial
   
 

  Aujourd'hui si le karaté-do a perdu un peu de sa dimension guerrière, il reste à part entière un art martial et a conservé l'ensemble des valeurs qu'il véhicule.

  Si l'on veut regrouper les principales valeurs du karatéka on peut mentionner les 5 règles énoncées par Gichin Funakoshi (fondateur du Karaté-do Shotokan) dans son livre Karaté-do ma Voie, ma Vie.

L'entraînement doit être pour vous une affaire extrêmement sérieuse, aussi sérieuse que la mort. Si vous vous contentez de bouger vos mains et pieds, de sauter et fléchir comme une marionnette, il n'y aura pas beaucoup de différence entre votre Karaté et la danse. L'Art demande une discipline aussi rigoureuse que la vie, lutte quotidienne pour la survie.

Entraînez-vous corps et âme sans vous soucier de la théorie. Bien souvent un homme à qui manque cette qualité essentielle de sérieux se réfugiera dans la théorie. Pour expliciter son propos le Maître donne l'exemple d'un débutant qui se plaint de ne pas maîtriser un kata après deux mois d'études. Le Maître lui répond : "Deux mois ! Comment pourrait-on maîtriser un kata en deux mois ?".

Evitez la suffisance et le dogmatisme. Celui qui parle d'un ton supérieur ou marche en plastronnant dans les rues comme si elles lui appartenaient, celui là ne sera jamais vraiment respecté même s'il possède d'indéniables compétences.

Evitez de vous tromper sur vous-même et adoptez le savoir faire de vos camarades. Quand vous remarquez des points forts chez d'autres pratiquants, essayez de les incorporer à votre propre technique.

Respectez les règles de la morale dans votre vie quotidienne, en public comme en privé. Personne ne peut atteindre la perfection en Karaté sans avoir compris qu'il s'agit par dessus tout d'une foi, d'une voie. Le karatéka en offrant son aide et en acceptant celle des autres apprend à donner à l'Art la dimension d'une foi."

 

  Au travers de ces cinq règles, on comprend mieux que le Karaté repose sur des valeurs qui dépassent la simple pratique d'un art martial : respect des autres, rigueur dans le travail, concentration, humilité... Le Karaté est donc une véritable école de vie.

   
   


2000-04 copyright CKF 78 haut de page